quoi-de-plus-utile-pour-courir-ou-marcher-pour_1.jpg

Quoi de plus utile pour courir ou marcher pour perdre du poids. Quoi de plus utile pour courir ou marcher

perdre poids

Quoi de plus utile pour courir ou marcher pour perdre du poids. Quoi de plus utile pour courir ou marcher

Contrairement à la croyance populaire, la course ou la marche peuvent également affecter le corps, fondamentalement tout dépend de l’intensité de l’entraînement. En choisissant entre ces charges, l’accent devrait être mis principalement sur la détermination de l’objectif ultime. Vous pouvez trouver des informations plus détaillées sur chaque exercice en vous familiarisant avec leurs caractéristiques et fonctionnalités.

Caractéristique de course

La course à pied est le sport le plus populaire au monde. Il est facile à apprendre, ils peuvent être pratiqués à tout âge, aucun équipement supplémentaire n’est nécessaire. Cependant, pour que le jogging n’apporte que des avantages, vous devez vous rappeler les principales règles à respecter:

Contre-indications

La première chose à laquelle vous devez penser avant de commencer l’entraînement est de savoir si la course a des contre-indications. Ignorer cette règle peut entraîner de tristes conséquences pour la santé. Les médecins ne recommandent pas le jogging intense à ceux qui souffrent de maladies associées au système cardiovasculaire, au système musculo-squelettique et aux douleurs chroniques dans les articulations. Si vous avez surmonté un rhume, il est préférable d’attendre que le corps soit à nouveau restauré. Les fumeurs prudents doivent se garder de courir. et les mères qui allaitent doivent réduire la charge au minimum, dans ce cas, il est préférable de privilégier la marche.

Technique

Contrairement à la croyance populaire, il convient de noter que vous ne pourrez pas fonctionner efficacement si vous n’effectuez pas de travaux préparatoires avant cela. Non seulement il n’y aura aucun résultat du mauvais, mais même un tel jogging peut entraîner de graves blessures. Par conséquent, avant la formation, vous devez absolument vous familiariser avec la mise en œuvre exacte de l’exercice et le faire conformément à toutes les règles.

Tenue

Les vêtements de course pour hommes et femmes doivent être sélectionnés en fonction de l’intensité des cours et des conditions météorologiques, si l’entraînement a lieu dans la rue. devrait convenir au type de piste que vous devez parcourir. Le degré d’amorti est également important, de sorte que la charge sur les muscles et les articulations est douce et que l’impact du pied sur une surface dure est plus doux..

Récupération

Lorsque la course est terminée, le corps doit avoir le temps de récupérer. Cela comprend une bonne nutrition et un sommeil sain et sain. Après le jogging, un fort appétit peut survenir, donc perdre du poids devrait porter une attention particulière à votre alimentation à cette heure de la journée. Le corps après une charge intense absorbe mieux les nutriments, il est donc préférable dans ce cas de se concentrer sur des aliments sains et riches en vitamines.

En plus de maîtriser les principales règles de la course à pied, pensez à élaborer un plan d’entraînement efficace afin qu’il soit aussi varié et riche que possible. Pour terminer cette tâche, vous devrez étudier plus en détail les types de course et leurs fonctionnalités:

Jogging

Le type de course le plus courant. La vitesse moyenne est d’environ 9 à 10 km / h, ce qui est légèrement plus élevé qu’en marche rapide. Les débutants peuvent utiliser une telle charge comme base, pour les professionnels, il s’agit plus probablement d’un accroc après un entraînement plus intense. Il convient également de prêter attention à ceux qui ont des kilos en trop et qui sont sérieusement contre-indiqués dans les charges lourdes graves.

Course intense

Le jogging se déroule à un rythme plus rapide que dans la version précédente, cependant, il est néanmoins disponible pour les athlètes de polissage. Le risque de blessure est augmenté, vous devez donc porter une attention particulière à la bonne technique et sélectionner l’équipement en fonction de toutes les exigences.

Course rapide

Les athlètes professionnels préfèrent la course rapide pour développer des qualités d’endurance et de vitesse. Ce type sera approprié dans n’importe quelle discipline, à partir de et se terminant, juste pour chaque cas spécifique, il y aura son propre rythme rapide..

Course variable

Il peut y avoir plusieurs options pour un tel entraînement. Dans ce cas, le principe principal est basé sur. L’athlète peut commencer la séance à un rythme lent, puis accélérer rapidement, en parcourant quelques centaines de mètres de cette manière, puis revenir à la vitesse d’origine.

Course en douceur

Courir sur la surface lisse d’un stade ou d’une arène peut être très ennuyeux et monotone. Cependant, c’est dans une telle formation que vous pouvez maximiser vos capacités et effectuer un travail basé sur des sentiments internes. Ainsi, l’athlète peut ajuster le processus d’entraînement afin d’atteindre la limite de puissance.

Parcours d’obstacles

Pendant la course, vous devez surmonter certains obstacles dans le formulaire. De l’extérieur, tout semble spectaculaire et impressionnant, mais pour un athlète, ce type de course est un grand danger, car le risque de blessures est plus élevé que sous toute autre forme.

Course sur route

Elle est réalisée sur une route goudronnée, sur une distance de plusieurs dizaines de kilomètres. Il est impossible de surmonter sans formation spéciale, pour cela, il faut s’entraîner pendant plusieurs mois, voire des années. Un athlète professionnel ne court pas plus de 3 à 4 distances de marathon par an.

Course croisée

La piste traverse un terrain accidenté. Périodiquement, des obstacles naturels peuvent survenir en cours de route, vous devez donc être particulièrement prudent lorsque vous faites du jogging. Il peut y avoir une surface plane et non pavée, ainsi que de nombreuses descentes et ascensions. Il est recommandé de passer à lorsqu’il existe déjà une certaine base d’entraînement.

Caractéristiques de marche

Un mode de vie sédentaire peut entraîner de graves problèmes de santé. Mais est-il nécessaire de choisir la course comme activité physique principale, ou la marche peut-elle également avoir un effet positif suffisant sur le corps? Pour bien comprendre cette question, vous devez comprendre les avantages de la marche:

Normalisation du métabolisme

En raison du rythme de vie en constante évolution, le corps humain est souvent soumis à un déséquilibre interne, vous devez donc recourir à des exercices physiques afin de restaurer le bien-être. Lors de la marche, la digestion se normalise, le métabolisme est plus actif, après quoi les vitamines bénéfiques commencent à être mieux absorbées..

Rajeunissement

Si une personne bouge un peu et passe beaucoup de temps en position assise, elle commence à vieillir plus rapidement, en conséquence de nouvelles maladies apparaissent qui acquièrent souvent une couleur chronique. Les mouvements oscillatoires pendant la marche donnent vie aux cellules stagnantes, reprenant ainsi leur travail sur la régénération tissulaire. Ainsi, les sports actifs peuvent rajeunir le corps à la fois extérieurement et intérieurement..

Bien-être

La marche est un exercice doux, vous pouvez même le faire pour ceux qui ont des problèmes de santé. Les promenades quotidiennes peuvent améliorer le fonctionnement du système cardiovasculaire, enrichir tout le corps en oxygène et développer le système musculo-squelettique. De plus, en raison de l’accélération de la circulation sanguine, les organes internes commencent à fonctionner plus activement..

Le bien-être

La marche aide à soulager le stress et la tension, éliminant la négativité et l’irritation. Au cours de la séance, des hormones de plaisir sont produites qui ont un effet bénéfique sur l’amélioration du bien-être et la stabilisation du système nerveux. Un entraînement régulier peut renforcer le système immunitaire et protéger contre de nombreuses maladies..

Il sera plus facile pour une personne non formée de commencer des exercices physiques avec une marche normale, ce qui fournira la base nécessaire pour une nouvelle augmentation de la charge. Pour diversifier le processus d’entraînement, vous pouvez faire attention aux différents types de marche et les alterner:

Marche rapide

Une marche d’une heure à un rythme rapide permettra de se débarrasser d’environ 200 kcal. Vous pouvez commencer l’entraînement à un rythme plus lent, en l’augmentant progressivement jusqu’à la limite. Pour obtenir le résultat maximum, vous devrez vous entraîner souvent et intensivement – seulement de cette façon, vous pourrez voir l’effet positif dans un proche avenir.

Marcher

Le plus souvent, les athlètes professionnels qui participent aux compétitions les plus prestigieuses de cette discipline sont engagés dans une telle marche. La technique d’exécution correcte est très importante ici, sinon il n’y aura aucun résultat. Il est toujours préférable pour les athlètes novices de préférer la marche régulière, où des compétences spéciales ne sont pas requises.

Marche nordique

Une forme de marche populaire de nos jours. Surtout les gens aiment marcher comme ça dans leurs promenades, car la charge sur les articulations des jambes dans ce cas est minime. Pour une promenade scandinave, vous aurez besoin d’un équipement spécial – des bâtons de ski. Ainsi, le haut du corps commence à travailler activement. Marcher avec des bâtons à un rythme rapide peut être comparé à l’efficacité d’un jogging régulier. Même sans beaucoup changer le régime alimentaire, vous remarquerez des résultats positifs d’un tel entraînement..

Conclusion

La course ou la marche ne peuvent être choisies comme charge principale que lorsque toutes les procédures préliminaires nécessaires sont effectuées. L’état de santé joue ici un rôle énorme. Avant l’entraînement, il est recommandé de contacter un spécialiste pour expliquer en détail combien vous pouvez charger le corps et comment cela sera fait plus correctement. Si la marche est plus sûre pour les articulations, la course est plus bénéfique pour la silhouette..

Une option idéale serait d’alterner entre la course et la marche, surtout au début, lorsque le corps s’habitue à l’activité physique. Vous pouvez créer un plan d’entraînement pour pouvoir courir un jour et vous promener un autre jour, ou essayer de combiner ces deux types de charges en une seule session. Ainsi, il sera possible d’avoir un effet global sur le corps..

Beaucoup se demandent souvent: quoi de plus utile, courir ou marcher? Comment choisir, car la marche est plus sûre pour les articulations, mais grâce à la course, vous pouvez perdre du poids plus rapidement et renforcer les muscles des jambes et des fesses.

Tout d’abord, tout dépend de votre état de santé et de votre forme physique. Pour la plupart des débutants, vous pouvez simplement augmenter l’intensité de la marche, à condition que le pouls soit de 50 à 75% du maximum.

La formule la plus populaire pour calculer votre fréquence cardiaque maximale est la formule Carvonen

: 220 – votre âge = fréquence cardiaque maximale. Mais la fréquence de combustion des graisses est de 60 à 80% de la fréquence maximale. Autrement dit, si vous, par exemple, avez 40 ans, alors pour vous la formule de Karvonen est calculée comme suit:

(220-40) x60% = 108 – norme inférieure

(220-40) x80% = 144 – norme supérieure

Ainsi, pour une femme de 40 ans, un rythme cardiaque brûle-graisses: 108-144 battements par minute. C’est à une telle fréquence qu’il est logique de corriger votre silhouette.

LIS  Sautez sur une corde à sauter pour combien. Simulateur de perte de poids

Pour une personne inexpérimentée, un tel pouls peut être atteint par une marche intensive, ceux qui se sont engagés depuis un certain temps pourront atteindre un tel résultat par une bonne course. Et seul un entraînement régulier est bénéfique: au moins quatre fois par semaine pendant 30 à 60 minutes.

Afin de mieux renforcer les muscles

, courir, bien sûr, est préférable. La course à pied renforce les muscles des hanches, de la ceinture scapulaire, de la poitrine, du dos et des fesses, tout en ne marchant que les muscles du mollet.

Mais pour la santé

la marche est plus utile que la course, car la course crée un stress sur les articulations, le cœur, la colonne vertébrale et les poumons. Si vous avez des problèmes avec ces organes, votre médecin peut même vous interdire de courir. Il n’y a pas de contre-indications à la marche, elles peuvent être faites par n’importe qui et n’importe quel nombre.

Mais, d’autre part, pendant la course, le cœur s’entraîne, le sang coule plus activement, la respiration plus rapide et plus profonde, les poumons s’ouvrent … Il s’avère que la course est plus utile que la marche?

Des études sont menées depuis six ans

de deux groupes: un groupe de coureurs (33 000 personnes) et l’autre de marcheurs (15 000 personnes). était le même, et voici ce que les scientifiques sont arrivés à la conclusion:

le risque de maladies chroniques en cours d’exécution diminue de 4,5% et la marche – de 9,3%;

courir réduit le taux de cholestérol de 4,3%, marcher – de 7%;

la pression artérielle lors de la course diminue de 4,2%, tandis que la marche – de 7,2%;

: la course à pied contribue 12,1% et la marche 12,3%.

Que pouvons-nous conclure? La marche est encore plus utile que la course. Soit dit en passant, dans une situation stressante, ces charges aérobies (et la course et la marche sont simplement liées aux charges aérobies) aident à soulager le stress, à se détendre et à se calmer..

Si marcher plus aide à se concentrer mentalement, à réfléchir à une situation et à prendre une décision éclairée, alors la course est un excellent moyen «d’échapper» aux pensées négatives, aux insultes et aux déceptions..

courir marcher

Choisissez la méthode de conduite qui vous convient le mieux. Après tout, vous connaissez parfaitement l’expression: «Le mouvement c’est la vie», appréciez le mouvement, et si vous remplacez les pensées tristes par des pensées saines, cela vous sera bénéfique. Je veux dire que l’alternance de courir avec marcher est l’option la plus idéale pour la santé mentale et physique, et, bien sûr, pour perdre du poids.

Soyez toujours plein de pensées positives, d’énergie et de santé.!

Et qu’est-ce qui vous semble le plus utile: courir ou marcher?

Si une personne ordinaire se pose une question aussi banale: «Qu’est-ce qui est mieux: courir ou marcher?», Il répond immédiatement que la première option est préférable. La marche pour la plupart semble être une activité dénuée de sens et inefficace par rapport à la course active. Cependant, l’opinion philistine diffère souvent radicalement des conclusions professionnelles des experts. Beaucoup seront surpris d’apprendre que la marche est également efficace contre la stagnation du sang et les excès de lipides..

En choisissant entre ces deux techniques, vous devez connaître votre propre état de santé et comprendre quelles charges le corps peut supporter. Il faut comprendre que la marche est plus sûre pour les articulations et qu’en courant, les muscles des membres inférieurs se renforcent rapidement et une quantité importante de graisse est brûlée en peu de temps. Les débutants peuvent recommander une simple augmentation du rythme de marche. Dans ce cas, l’impulsion ne doit pas atteindre le seuil maximum. Quel est le meilleur ou marcher? Chacun doit répondre à cette question individuellement..

Comment calculer le pouls? Pour connaître la fréquence cardiaque nécessaire, il vous faut:

À partir de 220 ans.

Soustrayez les chiffres qui composent l’impulsion au repos de la différence qui en résulte. Elle est généralement mesurée immédiatement au réveil..

Cette différence doit être multipliée par le pourcentage d’intensité de la charge souhaitée. Elle varie généralement de 60 à 80%. Pour les calculs, nous modifions l’intérêt par les coefficients, respectivement – 0,6 et 0,8. Il ne reste plus qu’à ajouter des indicateurs de fréquence cardiaque au repos, et vous obtenez le résultat nécessaire.

Après avoir déterminé les limites inférieure et supérieure (60 et 80%, respectivement), une personne connaîtra sa propre cardiozone. Le dépasser peut entraîner des douleurs thoraciques et des étourdissements, et l’insuffisance cardiaque sera complètement inefficace pour le développement du système cardiovasculaire.

Pourquoi une personne prend-elle un excès de poids?

Lors de la sélection d’exercices sportifs, les nutritionnistes et les médecins doivent tenir compte des paramètres individuels propres à chaque personne. Le poids, la forme physique générale et le sexe doivent être pris en compte lors du choix des méthodes de traitement. Très souvent, diverses maladies ou pathologies congénitales des organes internes deviennent la cause d’un excès de poids. Dans ce cas, un changement trivial de régime et d’exercice régulier ne suffit pas pour ramener le poids à la normale. Un remède efficace ici est la thérapie à long terme ainsi que l’apport de substances pharmaceutiques spécialisées..

Les exercices de gymnastique, le jogging ou la marche permettent de récupérer si l’activité même d’une personne l’a amenée à des changements de poids désagréables. L’obésité est le plus souvent déclenchée par les facteurs suivants:

Mauvaise alimentation (restauration rapide, coucher).

Alcool et tabagisme.

La tendance au grand stress émotionnel.

Mode de vie paresseux et sédentaire.

Immédiatement après que les causes de la mauvaise santé ont été identifiées et que le spécialiste a reçu une image complète de l’écart, vous pouvez commencer la formation. Ce qui est mieux: courir ou marcher – vous devez vous identifier avant le début des cours, car ces espèces sont différentes et l’effet sur le corps n’est pas le même.

Caractéristiques de course

C’est la formation la plus utile et opérationnelle pour le système vasculaire. La course active caritative affecte l’état des muscles, améliore la circulation sanguine, fournit une quantité énorme d’oxygène aux cellules et aux tissus, et est également capable de normaliser les fonctions hormonales.

Pendant la leçon, les processus métaboliques sont impliqués et le corps reçoit une charge coordonnée et uniforme. Pendant l’exercice, les produits d’excrétion sont rapidement excrétés par les glandes sudoripares. Pour les cours, il est recommandé d’étudier et de maîtriser la technique de respiration, ainsi que d’effectuer des entraînements préparatoires et d’échauffement..

Les exercices quotidiens corrigent les défauts des figures et aident à éliminer avec succès les calories excédentaires. La course à pied est très abordable: elle peut être pratiquée en toute saison. Les cours se déroulent librement à la fois sur un tapis roulant dans un environnement intérieur et en cross-country.

Les cours accélèrent la décomposition des sucres accumulés en glucose. Lorsque les glucides dépensent leur potentiel, le corps commence à utiliser les réserves lipidiques. Cependant, il vaut la peine de comprendre: les graisses ne sont brûlées qu’après qu’une personne a parcouru en continu une distance de 40 à 50 minutes.

Lors de la combustion des graisses, le sang est saturé d’une grande quantité d’oxygène. Le métabolisme est plus intense. La course à pied affecte favorablement le travail du foie, des intestins, de l’appareil cardiovasculaire.

Il est interdit de s’engager auprès de personnes souffrant de maladies cardiaques. Les médecins déconseillent les fumeurs et les rhumes. Les blessures à la colonne vertébrale et les affections articulaires chroniques sont également incompatibles avec la course. Les mères enceintes et allaitantes ne devraient pas être impliquées dans ces séances d’entraînement. Il existe un certain nombre de règles générales:

Pour que les cours soient utiles, une attention particulière devrait être accordée aux recommandations des spécialistes..

Les contre-indications ne doivent pas être ignorées, car la santé est très difficile à corriger..

Après un entraînement intensif, le corps doit bénéficier d’une nutrition optimale et d’un sommeil sain..

Avant de courir, vous devez effectuer un entraînement préparatoire, par exemple en utilisant des haltères ou une corde à sauter.

Le praticien doit décider du programme des cours: course monotone ou marche et course alternées.

Une grande attention est accordée à l’équipement. Les vêtements doivent être amples et les chaussures doivent absorber les chocs..

Au stade initial, il vaut la peine de changer la vitesse du mouvement si un inconfort se produit dans les articulations ou les organes internes.

Après tout type de course en athlétisme, des exercices de détente tels que la suspension à la barre horizontale sont nécessaires. Ainsi, il sera possible d’éviter le pincement des nerfs et l’inflammation des disques intervertébraux..

Types de course en athlétisme pour la guérison Chaque type a ses propres caractéristiques et est destiné à des groupes musculaires, des organes et des zones individuels. Les exercices effectués conformément à toutes les règles enrichissent non seulement une personne en bonne santé et en bonne humeur, mais forment également une figure sportive.

Jogging La méthode ne nécessite pas de préparation particulière. Une jambe du tapis roulant est constamment à une courte distance de la surface et la seconde est au sol. L’exécution n’est pas sans rappeler la marche rapide. La différence n’est que dans le plus long moment de vol. L’atterrissage se fait sur toute la surface du pied, et pas seulement sur sa partie. La technique de jogging est sûre et peut être recommandée aux femmes et aux hommes à tout âge..

Course facile ou jogging. Ce rythme de marche est recommandé pour ceux qui sont déprimés par un essoufflement. La course facile est parfaite pour les débutants et ceux qui mènent une vie inactive. La méthode n’est pas caractérisée par une forte consommation d’énergie et n’est pas considérée comme un moyen efficace pour perdre du poids. Il s’intègre rationnellement dans la formation de récupération après la leçon principale ou le week-end.

Courir en montée. Tout terrain avec une légère pente peut compliquer considérablement les classes. Il est recommandé d’introduire la vue dans le programme d’entraînement au moins une fois par semaine, car avec un tel travail, il y a une combustion efficace des graisses et toutes les fibres musculaires sont impliquées.

S’il n’y a aucune possibilité de se lancer dans la nature, un tapis roulant à domicile, qui est équipé d’une grande fonctionnalité, est tout à fait approprié. Les coureurs expérimentés sont des exercices recommandés avec accélération. Cela conduit à une forte augmentation de l’endurance. Alors après tout, quoi de mieux: courir ou marcher? Les caractéristiques de ce dernier que nous considérerons ci-dessous.

Idées de marche Lorsque vous vous entraînez, c’est plus lent que lorsque vous courez. En effet, ses pieds sont constamment en contact avec la surface de la terre. En raison de son accessibilité, ce type de profession convient à tous, en particulier à ceux dont le travail est dû à une faible mobilité, ainsi qu’aux personnes âgées. Il n’y a pas de meilleur remède contre la rate et la paresse. Les gens qui suggèrent qu’il est préférable de commencer tout de suite à faire des exercices de course ne savent pas qu’en marchant, la charge sur les membres est deux fois moins élevée.

LIS  Deux ans sans Mohammed Ali, ce qu'un grand boxeur a fait pour les sports mondiaux. Citations de Muhammad Ali, biographie et vie personnelle

Pendant les exercices, de nombreux groupes musculaires sont inclus, la consommation d’oxygène des tissus augmente. Une bonne marche charge le corps de manière optimale, renforçant les vaisseaux sanguins. Une heure d’exercice à un rythme de 5-6 km / h contribue à l’activité globale et prend environ 600 kilocalories. La vitesse de marche ne doit pas être réduite..

La technique du bâton de marche mérite une mention spéciale. Un type de fitness branché qui ressemble au ski se caractérise par de nombreuses propriétés utiles. Une attention particulière doit être accordée à la respiration mesurée, à la bonne posture et à la mise en scène du pied et des bâtons. Ce dernier, en tant qu’inventaire individuel, doit être sélectionné en fonction des sensations de confort..

Comment marcher pour la santé Puisque la plupart des gens marchent avec des chaussures serrées, cela cause certains problèmes avec le système musculo-squelettique. Les élèves doivent examiner attentivement le sol sur lequel ils seront engagés et les chaussures. Ce dernier doit avoir de bonnes caractéristiques d’absorption des chocs. Il vaut la peine de choisir l’équipement qui n’entrave pas le travail des articulations du métatarse et du tarse.

Le choc principal pour le squelette est le mouvement vertical pendant le mouvement. Ils provoquent des vibrations et de fortes surcharges. Pour éviter les chocs traumatiques, ne vous précipitez pas sur le talon du sol. Le talon doit remonter lorsque la jambe verticale est passée avec un pied libre. Les mouvements corrects, élaborés après quelques leçons initiales, sont magnifiques. De plus, une telle marche récréative économise de l’énergie, ce qui affecte considérablement l’endurance. Les meilleurs résultats sont visibles après des promenades horaires quotidiennes. Le minimum qu’une personne devrait se fixer est de trois entraînements par semaine avec une vitesse de marche optimale. Il faut se rappeler que la nourriture peut être prise une demi-heure avant le cours. Des entraînements qui ne nécessitent pas beaucoup d’efforts sont requis par tous les temps.

Les bienfaits de la marche bien-être La médecine du sport a suffisamment étudié les bienfaits et les inconvénients de la course à pied. Cela s’applique à la marche dans la même mesure. Les graisses, le cholestérol, une variété de polysaccharides entraînent une énorme quantité de déséquilibre négatif dans le corps. La marche contribue à la normalisation du métabolisme, affectant simultanément correctement le système cardiovasculaire. Il faut se rappeler qu’un mode de vie sédentaire entraîne un vieillissement rapide et des maladies concomitantes. Des vibrations suffisantes en marchant relancent les cellules stagnantes, qui reprennent le travail et la régénération des tissus.

Le mouvement actif aide le muscle cardiaque à pousser le sang des membres inférieurs. Lors de la marche, le corps utilise des structures anciennes et inactives, laissant la place à des cellules nouvelles et jeunes. Pendant les cours, l’hormone du plaisir est activement produite, le système nerveux stabilise son travail et l’immunité générale est également renforcée..

Résumé Il semble que la réponse à la question soit la meilleure: courir ou marcher, tout le monde devra le faire après avoir essayé les deux. Ces types de charges ont des avantages difficiles à remplacer par d’autres types d’activités. Leur effet sur les petits vaisseaux, qui s’atrophient pratiquement chez les personnes sédentaires, est inestimable. Une bonne formation en santé ouvre le second souffle de la périphérie du système circulatoire.

La course à pied et la marche ont un effet bénéfique sur le système musculo-squelettique et empêchent la dégénérescence des liens de la colonne vertébrale et des couches cartilagineuses. L’arthrose et la sciatique ont très peur des exercices actifs, car la course et la marche rapide – à des doses optimales – augmentent le flux de lymphe vers le cartilage.

Expert – Physiothérapie et médecine du sport Médecin du Centre multidisciplinaire de traitement et de réadaptation Lada Letunovskaya.

Considérez les mouvements les plus physiologiques pour une personne: marcher et courir. Chacun d’eux a ses avantages et ses inconvénients. Choisir l’un ou l’autre, cela vaut la peine de commencer par votre niveau de forme physique, les caractéristiques du corps, la présence de toute maladie, le poids et l’âge.

Si vous n’avez pas pratiqué activement auparavant et que vous avez simplement décidé de prendre soin de votre propre santé ou de commencer à perdre du poids, la marche vous convient mieux. Pendant la marche, il n’y a pas de charge de choc sur les articulations, la colonne vertébrale, le cœur et les poumons, comme lors de la course. Il n’y a aucune contre-indication à la marche. Je ne parle pas de la marche en tant que sport où les athlètes entraînés peuvent atteindre des vitesses allant jusqu’à 10-12 km / h.

Essayons de trier les articles.

Pour une personne en surpoids, la marche est de loin préférable à la course, car le surpoids est en soi un gros fardeau pour la colonne vertébrale et les articulations. Pendant la course, il y a une phase dite de vol avec deux jambes qui décollent simultanément du sol et une phase d’atterrissage – le moment de transférer le poids de tout le corps sur une jambe de soutien. Mais la technologie moderne permet même aux personnes en surpoids de faire du jogging. Pour ce faire, il existe des tapis roulants anti-gravité spéciaux. Ils sont conçus de manière à ce que toute la moitié inférieure du corps se trouve dans un compartiment fermé où, en utilisant la technologie de pression d’air différentielle, vous pouvez ajuster le poids corporel dans une plage de 100 à 20%, réduisant ainsi la charge sur les articulations et permettant aux muscles de travailler, comme dans une course normale. Par exemple, une personne pesant 100 kg peut courir sur ce tapis roulant comme une personne pesant 50 kg sur un tapis roulant ordinaire..

2. Effet sur le stress

Tout le monde sait que dans une situation stressante, faire du sport aide à soulager le stress, à se détendre, à se calmer. Les coureurs ont une réponse humoristique à la phrase: « Tu ne fuiras pas les problèmes. » – « Fuyez, mais pas avant le neuvième kilomètre. » En effet, la course à pied est un excellent moyen de se déconnecter des pensées négatives, du ressentiment et des troubles. Comme on dit, redémarrez. La marche contribue également à une compréhension plus tranquille, à une adoption équilibrée de la bonne décision et à un regard calme sur la situation actuelle de l’extérieur..

3. Renforcer les muscles

Pendant la course et la marche, un grand nombre de groupes musculaires différents sont renforcés. Pendant l’entraînement, les muscles des jambes sont inclus dans le travail: fesses, muscles des surfaces avant et arrière de la cuisse, muscles des jambes et des pieds, ainsi que les muscles du corps – iliopsoas, plancher pelvien, presse, intercostal et diaphragme, épaules et dos. L’inclusion de certains groupes musculaires dépend de l’intensité de l’activité et de la technique de marche ou de course..

4. Taux de combustion des graisses

Certainement courir beaucoup plus vite et brûle plus intensément les calories. Si vous n’avez pas de contre-indications et de restrictions, vous êtes suffisamment préparé physiquement et faites de l’exercice régulièrement, alors pour la perte de poids, vous devez choisir différentes options pour le jogging. Si vous préférez marcher, n’oubliez pas que marcher avec un changement périodique de vitesse est plus efficace, c’est-à-dire alterner un rythme plus lent avec une période d’accélération. Avec ce mode d’entraînement, les calories sont brûlées plus rapidement..

5. Durée de la formation et de la nutrition

Que vous préfériez courir ou marcher, cela vaut la peine de prévoir au moins une heure pour vous entraîner. Au cours de la première demi-heure de formation, le glycogène est brûlé et ce n’est qu’alors que le processus actif de combustion des graisses commence. Il ne reste pas moins d’une heure et demie à deux heures avant le début de l’entraînement. En outre, vous devez vous rappeler: si vous voulez perdre du poids, vous devez vous abstenir de manger au moins 1,5 heure après une course. Sinon, le corps, au lieu de continuer à brûler ses propres graisses, profitera du pansement supérieur que vous lui avez donné.

6. Vêtements de sport et chaussures

Pour tout type de sport, vous aurez besoin d’un vêtement de sport beau et confortable. Vous devriez être heureux d’aller à l’entraînement, vous devriez être confortable et facile dans les choses dans lesquelles vous vous entraînez. Il n’y a pas de différence fondamentale dans le choix de la forme pour marcher ou courir. Pour les chaussures, il y a une règle – c’est la commodité, un bon amorti et le soutien de la voûte plantaire et de la cheville. Si vous avez un problème comme les pieds plats, alors, avant de vous engager à marcher ou à courir pendant une heure, procurez-vous des semelles orthopédiques de sport spéciales pour vous-même.

RUN

MARCHE

Risque d’occurrence

maladies chroniques

réduit de 4,5%

réduit de 9,3%

Cholestérol

courir marcher

réduit de 4,3%

réduit de 7%

Tension artérielle

réduit de 4,2%

réduit de 7,2%

Sucre dans le sang

réduit de 12,1%

réduit de 12,3%

Depuis six ans, les scientifiques recherchent deux groupes. Un groupe courait et l’autre marchait. Avec une dépense calorique relativement égale, les scientifiques ont conclu que:

Sur la base de ces chiffres, nous pouvons dire que si vous avez certaines restrictions de santé, vous n’avez jamais fait de sport auparavant et que vous souhaitez bouger davantage pour améliorer votre santé, il est préférable que vous choisissiez la marche.

Les tendances modernes et un mode de vie sain ont progressivement envahi une grande partie du monde. Cela a indéniablement un effet positif sur l’état de santé de la population générale. En plus d’une alimentation saine et appropriée, qui est très demandée même dans les restaurants haut de gamme, les gens ont commencé à s’intéresser à l’activité physique..

Ce sont des exercices cardio légers qui peuvent accélérer considérablement le métabolisme et restaurer les réserves perdues du corps. Il est possible de discuter longtemps de la question de savoir laquelle est la meilleure – courir ou marcher, mais essayons de parler le langage des faits.

Différences entre la course et la marche

Afin de comprendre quel exercice est le plus efficace dans un cas particulier, vous devez connaître les différences.

Afin de mieux renforcer les muscles, la course est bien sûr préférable.

Les principaux points qui composent la différence fondamentale entre la course et la marche sont les suivants:

LIS  Kéfir de régime express avec concombre et herbes pour perdre du poids. Comment utiliser le persil pour perdre du poids

la marche implique un groupe de muscles du mollet, tout en courant, des faisceaux d’épaules, de poitrine, des muscles fémoraux, ainsi que des muscles fessiers grands, moyens et petits sont inclus;

en courant pendant une fraction de seconde, une personne est dans un état de fuite, cette phase est complètement absente lors de la marche. Le saut constant entraîne de lourdes charges sur le tissu cartilagineux qui sous-tend les disques intervertébraux et les articulations;

le rythme cardiaque pendant la marche est beaucoup plus faible, ce qui provoque rarement une sensation de froid derrière le sternum et une personne peut s’engager plus longtemps;

courir pendant plus de quinze minutes utilise tout le sucre circulant librement dans la circulation sanguine, des processus actifs de combustion des graisses sont lancés;

la marche a moins d’impact sur le stress chronique, car seulement pendant la course, en raison de la charge élevée, une personne est distraite de ses pensées et peut se détendre mentalement;

lors du choix d’une course, vous devez surveiller votre propre fréquence cardiaque afin qu’elle ne dépasse pas la marque de cent quarante battements en une minute, car c’est la plage de 120 à 140 battements qui vous permet de brûler les graisses aussi efficacement et rapidement que possible.

Lisez aussi:

Que faire après une course et qu’est-ce qui n’en vaut pas la peine? Règles de base et nuances de récupération après l’exécution

Marcher pour perdre du poids

Cette méthode est rarement choisie pour la perte de poids, car la plupart des gens croient que la faible intensité de la marche ne vous permet pas de perdre du poids. Cette opinion est en partie vraie, mais si vous regardez de l’autre côté, vous pouvez perdre du poids grâce à la marche assez rapide. Quelle est la perte de poids associée à une longue marche?

Mais la marche est plus bénéfique pour la santé que la course, car la course crée un stress sur les articulations, le cœur, la colonne vertébrale, les poumons

Le mécanisme est très simple: une activité motrice prolongée, même de faible intensité, affecte la glycémie. Après l’épuisement de ces réserves, le processus de lipolyse est activé – la décomposition des graisses avec libération d’énergie, d’eau et de dioxyde de carbone. Une personne transpire intensément, perd de l’eau et de l’énergie, ce qui peut accélérer considérablement le métabolisme.

Beaucoup d’entre nous ont sûrement remarqué une étrange injustice lorsqu’une personne maigre mange constamment, mais en même temps ne s’améliore pas, et une personne pleine prend du poids même en suivant un régime. Ce phénomène est dû au taux métabolique. Afin de perdre du poids, vous devez accélérer le traitement de l’énergie reçue dans le corps. Ce qui, sinon des exercices physiques (et marcher pendant une heure ou deux est une charge assez difficile) peut aider dans cette affaire?

Jogging

Afin de réduire la quantité de graisse sous-cutanée, vous devez travailler de manière approfondie sur vous-même. Les experts recommandent de commencer par accélérer le métabolisme. Comment faire?

Les entraîneurs de fitness avec une réputation mondiale exigent que leurs clients effectuent des actions telles que:

casser votre alimentation quotidienne pour un apport de 5-6 fois;

buvez beaucoup d’eau;

D’un autre côté, pendant la course, le cœur s’entraîne, le sang coule plus activement, respire plus vite et plus profondément, les poumons s’ouvrent

C’est le dernier composant qui est la clé, car il vous permet de vous débarrasser de l’excès d’énergie et d’accélérer le processus de digestion des calories consommées par jour. Afin de réduire votre poids, vous devez commencer par une course simple – facile à un moment qui vous convient. Quelqu’un est plus agréable à courir le matin, et quelqu’un ne peut pas se lever tôt et se plaint de problèmes de sommeil.

Il est très important de surveiller le pouls pendant la course, bien que lent – il devrait être compris entre 115 et 135 battements par minute. C’est à cette fréquence cardiaque que la quantité de molécules d’air nécessaires à la dégradation du tissu adipeux pénètre dans le tissu.

La durée de l’exercice peut être courte dans un premier temps, mais le nombre requis est d’au moins vingt minutes de course, car pendant cette période les composants énergétiques contenus dans le foie et les muscles sont brûlés. En conséquence, le corps a besoin de plus d’énergie et en prend, sauf de la graisse sous-cutanée, de nulle part.

Lisez aussi:

Course efficace pour les hommes de perte de poids

En augmentant progressivement la durée de vos courses, vous pouvez obtenir de très bons résultats. Courir avec répit est encore plus efficace – c’est une alternance de courses rapides et de marche lente. Cette technique permet, en plus de la perte de poids, d’avoir un effet positif sur l’état du système cardiovasculaire.

Ce qui aide à mieux perdre du poids?

La course à pied et la marche sont des activités physiques de différentes intensités qui nécessitent de l’énergie. La ventilation profonde des poumons et l’activation des processus oxydatifs permettent d’accélérer le métabolisme et de réduire les dépôts de tissus adipeux dans les zones à problèmes.

Si vous comparez la course et la marche et que vous parlez de ce qui est mieux pour perdre du poids, le choix est certainement en faveur de la course

Il n’est pas souhaitable de choisir vous-même la technique appropriée, il est préférable de contacter des experts du fitness, ils vous aideront à peser le pour et le contre pour faire un choix en faveur de la course ou de la marche pour perdre du poids. En général, il faut tenir compte de l’âge, de la condition physique d’une personne, de la présence de maladies concomitantes du système cardiovasculaire ou musculo-squelettique, afin d’éviter des complications indésirables.

Qui renforce mieux les muscles?

Dans les gros muscles, deux types de fibres sont distingués – ceux-ci sont blancs (responsables de l’endurance, de la force) et rouges (volume et stockage du glycogène). Les deux types de cellules peuvent être renforcés à l’aide d’exercices, seul leur taux de croissance varie considérablement. Le blanc durcit et grandit très lentement, sa croissance peut commencer en quelques semaines, tandis que le rouge gagne rapidement du volume avec une nutrition et un entraînement appropriés.

La marche et la course sont différents types d’activités dans leur intensité. Pendant la marche, les muscles de la jambe inférieure sont principalement impliqués, tandis que le sprint conduit à l’activation de presque tous les faisceaux du corps humain. La course et la marche vous permettent de renforcer les muscles, seule la vitesse de ce processus est différente pour eux. D’un autre côté, l’effet maximal n’est observé que lorsque vous travaillez dans des exercices de limitation avec pondération en salle de sport.

Ce qui est plus sûr?

Du point de vue de l’effet sur le cœur et sur les indicateurs de pression artérielle, la marche lente est plus douce. De longues promenades le long de la rue, de la forêt ou des terrains montagneux vous permettent de fournir une charge suffisante pour accélérer le métabolisme. Le jogging par une personne non préparée, en plus des nausées matinales, provoque souvent une tachycardie, des douleurs cardiaques ou même une crise hypertensive.

Choisissez la méthode de conduite qui vous convient le mieux

En plus de l’effet sur le cœur, la charge sur le système musculo-squelettique est plus importante pendant le jogging. En particulier avec un excès de poids, les structures osseuses, telles que les articulations (en particulier les articulations du genou et de la hanche), peuvent subir un processus destructeur ou même l’apparition d’une arthrose déformante. Par conséquent, lors du choix d’une façon plus sûre de perdre du poids, il est préférable de faire attention aux longues promenades en plein air.

Lisez aussi:

Quel devrait être l’échauffement avant de courir?

Courir pour la santé

Toute activité physique, soumise à une posologie modérée, est bénéfique pour la santé humaine. Courir avec nager implique tous les muscles du corps et a un effet renforçant sur divers systèmes et organes. La course à pied est utile à tout âge, seules les personnes âgées doivent commencer petit – jogging lent.

Afin d’éviter le développement d’entorses, de luxations et d’autres moments désagréables, vous devriez commencer à courir en vous étirant et en réchauffant tous les groupes musculaires. La bonne approche de l’entraînement aura un effet positif sur le muscle cardiaque, la pression artérielle, l’état pulmonaire et l’activité métabolique.

Marcher pour la santé

Les activités de marche régulières ont un effet positif sur l’état de tous les systèmes et organes du corps. Pendant la marche, le système respiratoire fonctionne activement, les substances nocives sont excrétées, y compris les composés chimiques nocifs.

Afin de déterminer exactement ce qui est moins traumatisant et plus bénéfique pour la santé d’une personne en particulier, il est nécessaire de prendre en compte les paramètres suivants:

l’âge

la présence de pathologies concomitantes des systèmes cardiovasculaire, endocrinien et musculo-squelettique;

histoire des interventions chirurgicales.

En plus d’avoir un effet positif sur l’état de santé physique, le sport a un effet bénéfique sur la psyché humaine. Les effets aigus ou chroniques du stress sont nivelés. Cela est dû au manque de temps pour les pensées tristes et vous tourmenter à propos de diverses situations.

À qui – courir, à qui – marcher

Si vous avez encore une question sur ce qu’il faut choisir – marcher ou courir, alors vous devez tout d’abord faire attention au niveau de forme physique. Après tout, c’est elle qui joue un rôle décisif dans le choix du type d’activité physique privilégiée.

S’il existe des maladies de nature chronique ou aiguë, il est conseillé de commencer par des promenades ordinaires en plein air, en ajoutant progressivement des éléments de marche sportive. Après un mois ou deux, lorsque l’endurance augmente, vous pouvez passer au jogging, et éventuellement à de longues courses.

L’absence totale de pathologies, un jeune âge et une grande quantité d’énergie vous permettent d’aller immédiatement à la course sans développer de conséquences indésirables pour le corps humain.

Conclusion

La course et la marche sont des types d’activités qui peuvent améliorer l’état de la plupart des systèmes et des organes. Sous réserve d’une approche compétente de la formation, le résultat ne tardera pas à venir. Dans le domaine du sport, une approche systématique et axée sur les résultats à long terme est très importante.

Même en marchant une demi-heure trois fois par semaine, vous remarquerez une augmentation significative du tonus global, une poussée de force et d’énergie. Au fil du temps, les progrès seront perceptibles, c’est lui qui vous permettra de vous dépasser, d’augmenter votre force, de renforcer votre santé et de mettre votre corps en forme.